top of page

Image(s)

KLEXS_Image(s)_horizontal.jpg

Image(s), confronte la musique expérimentale aux compositions lumineuses de l'artiste de la lumière Kurt Laurenz Theinert. Parallèlement à la musique de Silke Strahl, les musiciens Nils Fischer, Peter Conradin Zumthor et Nicolas Gurtner, qui évoluent entre le jazz, la musique improvisée et la musique contemporaine, ont chacun écrit pour ce projet. Un échange intense et une expérimentation autour du son et de la lumière ont donné naissance à des œuvres en collaboration avec Kurt Laurenz Theinert. Ce processus a permis aux artistes d'expérimenter sur la perception de la musique à travers les compositions lumineuses : cela permet-il un accès plus simple à la musique expérimentale ? Entendons-nous aussi avec nos yeux ?

Programm

Simple Morning - Big Wor(l)ds to visit

Nicolas Gurtner

Schatten, in Erinnerung

Nils Fischer

(ent)zwei

Silke Strahl

                                          

Ich habe keine Ahnung. Von Allem. Null.

Peter Coradin Zumthor

MItwirkende

Kurt Laurenz Theinert - Licht/Video

 

Duo Klexs

Léa Legros Pontal - Viola

Silke Strahl - Saxophon

Nils Fischer - Elektronik

(ent)zwei - Silke Strahl

Deux voix qui semblent ne faire qu'une se séparent dans le premier mouvement, puis coexistent dans le deuxième mouvement comme deux voix indépendantes, reliées cependant par le rythme et la lumière.
Le premier mouvement s'inspire de l'improvisation libre et joue avec les limites physiques des deux interprètes. La structure rythmique du deuxième mouvement a été conçue à partir d'un jeu avec deux dés. Les hauteurs de notes sont définies uniquement en grave-médium-haut, laissant ainsi aux interprètes une grande liberté.

Schatten, in Erinnerung - Nils Fischer

Ombre - la compagne silencieuse de tout être vivant. 

L'ombre crée la profondeur et la matière.

Elle rappelle que là où il y a de la lumière, il y a aussi de l'obscurité.

Simple Morning - Big Wor(l)ds to visit - Nicolas Gurtner

C'est une pièce pour duo d’improvisateur·trice·s construite autour de 5 haïkus de Jack Kerouac. Des consignes de jeux y sont données aux musicien·ne·s, invité·e·s à les interpréter librement, dirigeant ainsi leurs improvisations de manière ludique. Le résultat est une pièce en perpétuelle évolution, réinventée à chaque nouvelle interprétation ! La mise en lumière imaginée par Nicolas Gurtner en collaboration avec Laurenz Theinert vient ici ajouter un niveau d’interaction supplémentaire en donnant à la pièce un écho visuel, mais également des parties autonomes, comme en contrechants.

Ich habe keine Ahnung. Von Allem. Null. - Peter Conradin Zumthor

Alto et saxophone baryton

La pièce est lente et dure environ huit minutes.

J'ai choisi le saxophone baryton parce que sa note la plus grave est une octave en dessous de la note la plus grave de l'alto et que j'aime les octaves.

bottom of page